Papillonnage photographique de pays en pays… Sylvie voit très bien où elle veut aller…. Anne tant bien que mal tente de la suivre. En tous cas elles y vont, 2 ou 3 fois par an, mais veulent en parler plus souvent que ça…
Un pied au Danemark, la tête en Suéde, un bras en Finlande, le reste en Norvége
Du 11 au 31 juillet 2015
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Vendredi 10 juillet 2015 - Allemagne

Temps gris 19/20°

Camping Ferienpark Falkensteinsee (Allemagne) à 30 mm de Breme

580 km au compteur


Nous voici partis pour 6 h de route direction Breme, première étape de notre voyage vers la Scandinavie, mais nous avons oublié que le passage d"Anvers peut poser quelques soucis de circulation. Nous arrivons au camping vers 23 h ou nous nous effondrons dans un magnifique tonneau réamenagé en habitation.


 Camping Ferienpark Falkensteinsee où se trouve le fameux tonneau


Le lac du parc naturel d'Hasbruch 


Samedi 11 juillet 2015 - Allemagne

Ciel bleu 22/23°

Camping Wallnau, près du ferry

876 km au compteur


l'hotel de ville
l'hotel de ville
les musiciens
les musiciens
la statue de Roland protecteur de la ville
la statue de Roland protecteur de la ville
La place du marché ou se trouvé la statue de Roland
La place du marché ou se trouvé la statue de Roland
 L'hotel de ville, la place du marché et la statue de Roland

Au petit matin, (nous étions debout à 6 h) nous découvrons que le camping se trouve prés d' un lac dans le parc naturel d'Hasbruch ou nous assistons au lever de soleil. Après un petit déjeuner rapide Nous partons visiter Brème et ses fameux musiciens. C' est une ville pleine d'histoire ou nous flanons dans " le schnoor" un quartier médieval pleins de ruelles étroites et de petite maisons, en passant par la place du marché et sa célèbre statue de Roland. Après une une repas sur le bateau pirate de l'amiral Nelson nous partons digéré en marchant sur la Weser promenade, un quartier très animé ou se cotoient theatre, salle de concert et restaurant. Il nous reste 3 heures de route pour monter notre tente dans un camping pres d'une palge à quelque kilomètre du ferry qui nous ferra passer à puttargem au Danemark .

Le musée Paula Modersohn-Becker dans la  rue Böttcherstraße
Promenade le long du Weser  et manger dans un bateau pirate l'Admiral Nelson

musicien sorti du conte de grimm statue a coté de l hotel de ville

manger dans un vieux bateau hollandais reconditionné en bateau pirate

Le site du patrimoine mondial „Hôtel de ville de Brême” avec sa façade unique et intéressante…Les “Musiciens de Brême” (toucher les sabots apporteraient la bonne fortune)…La “Böttcherstraße”, toujours influencée par l'industrie maritime, Le" Schnoor ", un quartier qui conserve un caractère médiéval avec ses ruelles étroites et ses petites maisons ...Le" Bremer Roland ", un statue devant la mairie avec son histoire mouvementée…Le «Bremer Dom» (cathédrale) qui a littéralement des cadavres dans la cave («Lead Cellar»)…

A quelques minutes à pied de la place du marché, un passage souterrain vous conduit à l’embarcadère Martini. Situé sur le quai Schlachte, c’est le point de départ d’excursion sur l’Unterweser et de promenades autour du port. Là où se trouvait pendant plus de 750 ans le port de Brême, vous arriverez sur la récente weserpromenade. Il s’agit d’un large chemin de rive qui relie les églises St-Martin et St-Etienne. L’ambiance est plutôt à la flânerie et à l’imaginaire. Une petite flotte de bateaux ont définitivement jeté l’ancre ici et ont transformé leur cales en salle de concert, café, restaurant…



Camping platz Puttgarden (Allemagne)  
2

Dimanche 12 juillet 2015 - Danemark

Ciel gris 22/23°

Traversée de ferry de 45 mn de Puttgarden vers Rodby Faerge

Camping Charlottenlund Fort à Coppehaeghe

1112 km au compteur


Camping Charlottenlund Fort (Dannemark) à Copehaeghe 


Après avoir passer le bras d'eau par ferry , nous remontons une partie du Danemark vers copenhaeghe. Nous avons réservé le camping dans un ancien fort militaire. c'est canon comme dirait l'autre. Le camping est petit et il y a un nombre de place limité, nous avons du réservé avant de venir. Après l'installation de la tente et de tout le matériel, nous avons repéré un musée d'art contemporain à 30 mn de là au bord de la mer Baltique au doux nom de Louisiana. Le musée est situé dans un grand parc descendant en cascade vers la mer, c est un musée en plein air ou nous circulons entre Calder et miro.


Alexandre Calder
Louise bourgois et son araignée géante
Henry Moore « Reclining Figure No. 5
miro
musée d’art moderne Louisiana à d’Humlebæk 


le Musée d'art moderne Louisiana est une belle découverte à une demi heure de Copenhaeghe. c'est un beau musée en plein air avec des sculptures face à la mer.



Le Børsen, l'ancienne bourse de Copenhaeghe  et l'usine Tuborg une institution ici


Le soir nous avons rencontrés un coupe de norvégiens un peu fou fou, on ne se comprenait pas très bien mais nous avons beaucoup ri. ils venaient depuis des années dans ce camping. et le connaissait par coeur . Ils nous ont fait découvrir une petite foret aux alentours, elle n'arretait pas d'enlacer les troncs d"arbre pour recuperer leur vitalité. lui était plus réserver.

 Le camping et les rencontres
3

Lundi 13 juillet 2015 - Danemark

Météo mitigée entre pluie et soleil

Camping Charlottenlund Fort à Copenhague

1132 km au compteur

Le Den Blå Planet  dont  l'architecture s'inspire des tourbillons de la mer
Immersion dans l'aquarium  


Ce matin , nous partons faire la visite du Den bla, l'aquarium de copenhaeghe, il a une forme tres futuriste qui soit disant s'inspire des tourbilllons d'eau, il faut avoir de l'imagination. Direction la carte postale de Copenhaeghe, le quartier de Nyhavn, il y a a foule, il y a une queue phénomenale pour faire un tour de bateau sur le canal, nous renonçons rapidement à la chose et nous flanons le long des berge aux maisons colorées au milieu d' une foule tres dense de touriste. Nous entendons l'appel de la petite sirène et nous nous dirigeons vers le port. nous reprenons la voiture car elle se trouve à 2 Km au port. . Pour la trouver sur le port il suffit de se meler à l attroupement sur le quai, Elle est ridiculement petite, elle est posé sur un caillou avec en decor d' usines dans un quartier excentré c est pas le plus glamour. une petite photo et on y va, la petite sirene ne nous a pas envouté.

Quartier de Nyhavn et ses maisons colorés


Le canal de Nyhavn et les files d'attente pour faire un tour de bateau


 La petite sirene d'Andersen


Nous continuons notre visite par la place Rådhuspladsen et ses fontaines dragons tout droit sorti de film fantastique, le temps est menacant, cela ne va pas nous empécher de s'amuser dans les jardins de tivoli, c' est un grand parc avec des jardins entretenu avec soin, nous sommes impressionnés par les montagnes russes et autres manéges





Les Jardins de Tivoli


Les maisons jaune du quartier militaire de  Nyboder 



Den Blå Planet s'inspire des tourbillons de la mer, des bancs de poissons et des étourneaux tourbillonnants qui noircissent le ciel. Inspiré par la mer, l'aquarium national danois a la forme d'un gigantesque bain à remous, clairement visible pour les voyageurs arrivant en avion à l'aéroport de Copenhague à proximité.


Nyhavn est un canal du centre de Copenhague dont le nom signifie nouveau port en danois. Il est caractérisé par les vives couleurs des maisons qui le bordent. On y trouve l'ancienne maison de l'écrivain Hans Christian Andersen qui y vécut pendant 18 ans, des bateaux amarrés que l'on peut visiter presque en tout temps ainsi que plusieurs lieux d'exposition.


la petite sirene La statue fut vandalisée plusieurs fois, et à chaque fois restaurée :

  • le 24 avril 1964, la tête fut sciée et dérobée par des artistes engagés du mouvement situationniste, parmi lesquels Jørgen Nash. Elle ne fut jamais retrouvée et une nouvelle tête fut fabriquée et placée sur la statue ;
  • le 22 juillet 1984 son bras droit fut enlevé, et rendu deux jours plus tard par deux jeunes vandales ;
  • en 1990, on échoua à lui enlever la tête encore une fois, tout en laissant une coupure de 18 cm dans le cou ;
  • le 6 janvier 1998, elle fut décapitée pour la seconde fois ; les coupables ne furent jamais identifiés, mais la tête fut rendue anonymement, et remise en place le 4 février ;
  • on barbouilla la statue plusieurs fois, notamment en 1961 où on lui teignit les cheveux en rouge et où on lui peignit un soutien-gorge ;
  • le 11 septembre 2003, elle fut probablement dynamitée pour l'arracher à son socle3 ;
  • elle fut aussi drapée d'une burqa, affublée d'un godemichet, etc. ;
  • Dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 mai 2007, elle a été enveloppée de deux tissus rouge et bordeaux, une tenue d’inspiration musulmane, avec la tête recouverte d'un voile.

C'est pourquoi la statue présentée dans le port de Copenhague a toujours été une copie. Le 1er moulage est conservé dans un lieu tenu secret.


les jardins de tivoli

Ayant inspiré le premier parc Disney aux États-Unis, le Tivoli Garden a ouvert ses portes en 1843. Tour à tour sensationnel ou romantique, le parc possède toutes sortes de manèges mais il a quelques particularités qui le rendent unique en son genre. D’abord, il est au centre-ville de Copenhague, juste à côté de la gare centrale. Ensuite, c’est un parc d’attractions mais c’est aussi un magnifique jardin historique où l’on fait vivre de nombreuses traditions. En outre, les Jardins de Tivoli ne sont pas un parc thématique. Des programmes lui permettent d’offrir une grande diversité d’activités jour après jour. Il plaît aux visiteurs de toutes tranches d’âge et certaines périodes de l’année sont particulièrement recommandées.


on a rencontré 2 personnes norvegienen

un peu fou fou on a visté la foret dans le camping

Camping dans un ancien fort et rencontre avec des fermiers norvégiens vraiment très tactiles

4

Mardi 14 juillet 2015 - Suéde

Météo: ensoleillée 22/23° - Les nuits sont fraiches - Coucher de soleil 21 h30

Lerbergets Camping

1309 km au compteur


Le pont de l'Øresund qui relie le Danemark à la Suéde 


Ce matin départ pour la Suéde et le fameux passage du pont de l'Øresund, il est impressionnant car très long 16 km il est composé d'une partie aérienne et une partie souterraine par un tunnel de 4 km qui passe sous le bras de mer. il est sur 2 niveaux de circulation, un pour le ferroviaire et un autre pour les voitures en hauteur. Nous fimes un passage rapide à Mamo dans le quartier du port car nous voulions surtout voir la turning torso. Apres s"etre arréter pour faire quelques courses de produit frais , bien que nous ayons beaucoup de provisions dans le coffre, nous allons pique niquer dans le jardin botanique de Lund et aussi faire une petite sieste. Le jardin est très fleuri à cette saison et ce fut un petit havre de paix avant de reprendre la route pour la réserve naturelle de Kullaberg qui disons le ressemble beaucoup à la bretagne


Malmö et sa Turning Torso



Le jardin botanique de Lund  


La réserve naturelle péninsulaire de kullaberg 


Le pont de l'Øresund, avec son prolongement par une île puis un tunnel, relie les villes de Malmö en Suède et de Copenhague au Danemark. Ce pont est à deux niveaux : sur la partie supérieure se trouve l'autoroute E20, et sur la partie inférieure la ligne ferroviaire

Outre ses dimensions gigantesques, ce point dispose d’une autre particularité: en effet, il relie également les deux pays scandinaves par le biais d’une île artificielle aménagée dans le détroit de l’Øresund.

L’infrastructure en tant que pont suspendu part de Malmö et rejoint soudain l’île artificielle de Peberholm, accueillant l’autoroute E20 à 4 voies sur 4 km, elle-même superposée à des voies ferrées doubles. Au bout de cette île, routes et voies ferrées s’enfoncent alors sous le bras de mer dans la portion du tunnel qui va déboucher du côté de Copenhague. Le tunnel Drogden fait 4 km de long dont 3,510 mètres sous l’eau et 270 mètres de tunnels d’accès.

5

Mercredi 15 juillet 2015 - Suède

Météo: ensoleillée 22/23° avec beaucoup de vent froid

Aspen Camping

1555 km au compteur


Maritimam - le musée de la marine 

Après 2 heures de route nous voici à Goteborg, la ville ne nous séduit pas, elle a un charme bien caché. Ce qui nous a impressionné par contre c est le musée maritime il est tres immersif. C'est un musée flottant ou l'on peut rentrer à la intérieur de plusieurs bateaux et des vrais bateaux . Le destroyer est impressionnant. C'est très grand. nous avons eu l'impression de nous perdre à plusieurs reprises. Dans le sous-marin, on se rend compte de l'espace confiné, seul Sylvie est descendu dans la cabine et c'était un peu étouffant. Après avoir bricolé pendant 3 jours en mangeant des soupes en sachets, des babybels, des oeufs cuits durs et des tomates nous nous offrîmes un restaurant sur le port, c'était très bon mais 2 plats et une bouteille d'eau pour 75 euros cela fait un peu mal au budget. la fin de soirée se termina au bord du lac d'aspen à regarder des gamines se baigner en rigiolant et en poussant des petits cris dès qu'elle rentrait dans l'eau du lac qui était quand meme tres fraiche.


Gotteborg 


Lac aspen  
6


Jeudi 16 juillet 2015 - Suède

Météo : ensoleillée 22/23° mer froide 17 °

Aspen Camping

1913 km au compteur


Grebbestad 


La côte du Bohuslan compte de nombreux villages tous plus mignons les uns que les autres, nous passons d'iles en ile par des ponts, des bacs. C'est la cote ouest de la Suéde qui améne en Norvége. Chaque village a ses petits chalets en bois de couleurs rouges. Des rouges plus aou moins vif. Le littoral est parsemé de petite iles. Nous prenons le bateau pour un seal safari au départ de Lysekil, une heure de navigation pour voir les phoques se prélasser sur les rochers de granit . Nous nous entrainons à prononcer les noms des villes c'est vraiment imprononçables. celle qui nous a le plus séduit et aussi la plus connu Fiskebäckskil connu par les romans policier de Camilla Läckberg. Nous avons été surprise par le nombre de méduses dans le lac, des grosses méduses orange qui ne nous ont pas envie de nous baigner malgré la superbe journée ensoleillée que nous avons.





Fiskebäckskil et sa falaise qui la surplombe 


Les belles méduses orange 
Petite maison de pécheurs,  



Lysekil 

la cote boshulan

Un petit gout de ploumanach en bretagnePasser d'ile en ile par des ponts ou des ferrys, s'entrainer à prononcer les noms des bleds et compter les méduses vraiment très nombreuses

7

Vendredi 17 juillet 2015 - Suède

Météo : ensoleillée 20° avec des nuages menaçants

Ängby Camping

2380 km au compteur


Beaucoup de route aujourd'hui environ 500 km pour rejoindre Stockholm ? nous traversons le pays de lacs en lacs. Et il y en a des lacs en Suède et aussi des forets et des forets. Nous arrivons fin d'après midi au Angby camping à 20 mn de Stocklom. Montage de la tente avant d'aller voir le coucher de soleil sur l'ile au musée. Nous sommes devenues experte en montage démontage et rangement. En une demi heure tout est réglés même si nous avons adopté la solution économique le camping est quand même onéreux. Le ciel sur l' ile de Djurgården est menaçant mais de toute beauté, peu de monde sur la grande esplanade entouré de musée. Apres avoir fait quelques photos, nous finissons la journée au Gröna Lund Tivoli. Nous arrivons vers 21h30, Beaucoup de monde sort d'un concert, des grands huit, des manèges ascensionnels et il y a aussi un espace pour danser. L'ambiance est bonne enfant. Par contre mauvaise surprise en sortant, nous avons dépasser de 10 mn le temps de durée du parcmètre et une amende de 65 euros nous est infligé.


Camping à  Ängby 


ciel menacant  sur l'hotel de ville - l’île de Djurgården



 L'île de Djurgården 


Le parc d’attraction de Gröna Lund  Tivoli




De la route et des lacs, des lacs et des lacs.... Des forets, des forets ....Découverte de stocklom la nuit, enfin il fait jour jusqu'à minuit, contempler le coucher de soleil sur l ile riddarholmen et se prendre un pv car on n a pas mis d'argent au parcmètre du tivoli park

8

Samedi 18 juillet 2015 - Suède

Météo : De la pluie et des éclaircies

Ängby Camping

2420 km au compteur


Lac d Ängby

Les suédois ne sont pas très sympas, 3e camping en suède et on a toujours l'impression des les emmerder. Nous campons dans la foret près d' un lac. L'endroit est charmant et très vert. Nous restons juste une journée à Stocklom et nous n'aurons pas le temps de faire ses innombrables iles lointaines dont Sandhamn dont nous avons eu tous les feuilletons. La ville est immense bâtit sur 14 iles nous nous déplaçons en voiture même si ce n'est pas toujours facile de se garer et que les parcmètres sont toujours incompréhensibles car écrit en suédois . Comme il pleut nous optons pour la visite du musée d'art moderne et ses sculptures en plein air. Dès le jardin, nous sommes accueillis par les statues de Niky de Saint Phalle et les sculptures de Tinguely, le lieu est plaisant. Le musée n'est pas très grand et un peu décevant, après la visite nous sommes parties manger à la caféteria un räksmörgås (la fameuse tartine aux crevette), c est bon et pas cher.

Le musée d'art moderne sur l'île de Skeppsholmen



Début d'après midi nous partons explorer la partie historique de la ville " le Gamla Stan" C'est le quartier le plus ancien, genre médiéval même. Les rues piétonnes sont pavées et un peu déserte, cela change de la place Stortorget ou se méle un joyeux mélange de cafés, restaurants, boutiques de souvenirs, ateliers, galeries. Dans ce quartier se trouve aussi le palais royal et la relève de la garde que nous ne verrons pas car ce n'était pas l'heure. Nous ferons l'impasse sur le musée Abba et celui de Fifi Brindacier, l'héroine de notre enfance.

il ya quand meme beaucoup de batiment tres massif et tres grand, et nous entendons beaucoup parler francais



 le gamla stan, le quartier historique



Le palais Royal 





La place Stortorget et ses façades colorés
9

Dimanche 19 juillet 2015 - Suède

Météo : De la pluie et des éclaircies

Camping Bergefors park

3108 km au compteur


Uppsala et son église 


Nous remontons vers le nord, première étape à Uppsala, la ville universitaire est décevante malgré sa magnifique cathédrale, c est la plus grande du pays. La ville est déserte. nous ne nous attardons pas et faisons un détour du côté du lac de Siljan au coeur de la Suede. Le temps est magnifique et les nuages se reflétent dans l'eau, les lacs sont bien bleu et avec les petits chalets rouge nous sommes en pleine carte postale .Nous picniquons au bord du lac. c'est moment très agréable, nous regrettons presque ne pas rester dans ce coin plus longtemps. Seul déception nous n'avons pas encore vu d'élan. Comme il fait jour non stop, nous décidons de rouler un maximum pour atteindre la finlande rapidement, nous dormirons dans une petite cabane sur le bord d'un lac. Il commence à faire frais la nuit, nous aprochons du cercle polaire

lac de Siljan 
autour du lac , beaucoup de maison de vacances 





soleil de minuit au camping , il est 23 h
10

Lundi 20 juillet 2015 - Finlande

Météo : soleil et quelques gouttes de pluie

Camping Motelli Rovaniemi

3908 km au compteur


C'est une deuxieme journée ou nous faisons beaucoup de route, nous nous relayons pour conduire toute les heures, cela passe plus vite. Anne pendant les longues heures de route fait des origamis de scarabées, elle en fera 22 sur ce voyage, quand tu sais qu'il faut une heure par bestiaux , nous avons passés beaucoup de temps en voiture. la route est monotone, des arbres à perte de vue, c est trés vert. Il ya peu de monde sur les route, le plus difficile etant de rouler à 80 km, cela devient soporifique. nous nous arrétons pour visiter un village église "Gammelstad". mais qu'est que c'est ? c'est un village ou tous les édifices obéissent à la même architecture. Celui est un des plus grand du pays.nous nous baladons à pied dans les petites rues mais vu la fgrandeur du village nous sillonerons en voiture. en passant en finlande nous primes 1 heures de plus, changement de fuseau horaire. nous roulons un maximum pour dormir pres de Rovaniemi dans une petite cabane en bois , car il fait frais ici.


Route vers la finlande 


Les maisons en bois de Gammelstad

Suède

La ville-église de Gammelstad (Suédois : Gammelstads kyrkstad) est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO situé à Gammelstaden près de la ville de Luleå, en Suède, à l’extrémité nord du golfe de Botnie. C’est l’exemple le mieux préservé d’un type de ville autrefois répandu dans le nord de la Scandinavie. En tant que village-église de Gammelstad, il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial en 1996.La ville est située à environ 10 kilomètres en amont de la rivière Lule. En son centre se trouve l’église de Nederluleå du 15ème siècle entourée de 424 maisons en bois. Les maisons n’étaient utilisées que le dimanche et pendant les fêtes religieuses pour accueillir les fidèles de la campagne environnante qui ne pouvaient pas rentrer chez eux le jour même à cause de la distance et des conditions de voyage difficiles.

Sur les 71 villes-églises de la Suède, il n’en reste que 16. La plupart d’entre elles sont des restes de ce qu’elles étaient autrefois. Gammelstad possède la plus grande et la mieux conservée des villes du pays avec ses 405 maisons en bois peintes en rouge de Falun. Ce site du patrimoine mondial comprend les bâtiments historiquement précieux, un total de 520 bâtiments protégés, des routes, un terrain archéologique et la pratique séculaire de passer la nuit le week-end dans les maisons de l’église.

le village église de Gammelstad 


Notre petite maisonette 
11

Mardi 21 juillet 2015 - Finlande

Météo : temps gris et pluvieux- 12° il fait froid,

camping : Ukonjärvi Holiday Village

4574 km au compteur



Nous avons dormi pas très loin de Rovaniemi, nous profitons pour nous arreter sur la ligne du cercle polaire qui se trouve dans le village du pere noel. Au-delà du cercle arctique, le Soleil reste au-dessus de l'horizon pendant au moins vingt-quatre heures consécutives au moins une fois dans l'année (soleil de minuit). Réciproquement, le Soleil reste en dessous de l'horizon pendant au moins vingt-quatre heures consécutives une autre fois dans l'année. Nous pouvons meme avoir un certificat de passage du cercle articque. le village est composé de magasin, d'hotels, de restaurant et aussi de la maison du pere noel.

Nous avons préparé des figurines à son effigie en collant des morceaux de coton et dessinant des yeux et une bouche sur des figurines déjà préparé le tout dans un un grand atelier. c'est un comble de préparer cela en plein mois de juillet, mais vu la quantité de monde qui passe à cet endroit, ils peuvent en tapisser des murs. le must est de faire ta photo avec le pere noël posté sur facebook. Derniere chose aussi écrire ta lettre au pere noel, la poster dans une boite aux lettre spécial avec un timbre spécifique et une flamme spécifique. il n'y a plus à attendre le cadeau demandé en fin d'année : un home cinéma vidéo...

Nous sommes aussi passées au Santa park à Napapiiri . c est dans un ancien bunker, nous marchons dans une grande grotte avec des éclairages violet un peu surrealiste pendant 50 metres. dedans il y a grand restaurant centrale ou nous mangerons un Halloumi burger, un petit train pour les enfants, une pièce avec des sculptures glacées , des boutiques de souvenirs, et des spectacles de elfes,... Rien de transcendant et pourtant l'entrée est très cher. Il y a tellement peu d'attraction ou de musée dans cette partie de la norvége que faisons tout ce qui s'y trouve.

Apres cette matinée de préparation de noel bien remplit nous remontons vers ivalo et Inari. Nous sommes dans la toundra avec des rennes qui gambadent et qui traversent la route sans crier gare. A défaut de petite cabane, nous avons trouvé un chalet en face du lac d'inari avec un sauna à l interieur.


la maison du pere noel ou l'on fabrique ses figurines


Le santa park , un peu désert
Le restaurant du Santa park 



les rennes qui gambadent le long des routes 


petit chalet au bord du lac lac Ukonjärvi
12

mercredi 22 juillet 2015 - Norvége

Météo : temps superbe 5 ° et vent froid pas de nuit il fait jour 24 h sur 24 h

Camping : Kirkeporten Camping

5080 km au compteur

The Sámi Cultural Centre Sajos 


Nous sommes en laponie, la première étape est le sami cultural centre, le batiment est très beau, tout en bois, l'espace y est agréable. nous nous attardons dans la grande bibliotheque et prenons un café. Nous faisons l'impasse sur le musée Musée Siida, qui retrace la culture sami et la vie quotidienne, c est surement à tort mais il y a encore pas mal de kilometres à faire pour arriver tout la haut. Les paysages sont grandioses et très variės mais demandent une vrai concentration de conduite car les routes sont étroites et les bus et camions roulent à vive allure. nous remontons le long du Pörsangerfjord, fjord. 120 kilomètres de pur bonheur photographique. Tout le long de la route. nous voyons beaucoup de troupeaux de rennes. De temps en temps apparait un magasin souvenir au milieu de rien, nous stoppons pour se dégourdir les jambes. Nous arrivons vers 18h à proximité du cap, nous cherchons un endroit pour dormir car vraiment pas envie de faire du camping tellement il fait froid.. Nous louons la dernière cabane de libre, c est petit, sale et spartiate mais on ferra avec car il y a un radiateur. La nuit est fraiche et se laver dans les douches commune ou alors aller faire pipi au sanitaire est une corvée. Il y a pleins de tentes canadienne autour de nous avec des gens emmitouflés comme jamais en train de se faire rechauffer des conserves sur un réchaud. Apres une sieste et une soupe bien chaude nous remontons les 16 km pour le cap nord vers 22 h, nous devons payons déjà une entrée exorbitante pour arriver a Nordkapphallen. C'est la seul entrée pour y arriver et c est un droit de passage obligatoire. c'est un gros centre d'accueil ou il ya restaurant, grotte, exposition et boutiques cadeaux. Il faut dire qu'il y a énormément de camping-car sur le terrain tout autour.

Il faut savoir que Nordkap comme on dit ici est le le point le plus septentrional de l'Europe. Nous nous avancons tres pres de la falaise de 307 metres de haut, le soleil de minuit il était bien là mais cachė derrière une belle couche de brume. Donc nous n'y verrons rien du tout. Anne peste déjà depuis une heure, elle est fatiguée, elle a froid et veut rentrer. il nous reste une demi heure de route sur une route déserte ou bien sur il fait jour. c'est toujours un peu déroutant cette lumière.




Il s'agit d'une falaise de 307 mètres de haut, dominant les océans Atlantique et Arctique

l'océan glacial arctique dans la baie de Knivskjellodden.

de la toundra mousse lichen à la taiga grand nord boreal



on remonte sur la Norvége 


en pays sami 


route le long du Pörsangerfjord, fjord 







il est 1h30 et il fait jour 
Le monument qui symbolise le Cap Nord, 
13

jeudi 23 juillet 2015 - Norvége

Météo : temps ensoleillée On n avance pas très vite 50 km à l heure

Camping : Alta river camping

5310 km au compteur




Saisi par l immensité des choses on monte et on descend les routes à travers les fjords, on admire les nuages accrochés aux flans des montagnes, les sommets enneigés. Des élans traversent comme ils veulent les routes et nous avançons en moyenne à 50 àl 'heure. Nous descendons doucement vers les iles lofoten.

Cet après midi visite du musée Alta, c est un musée en plein air, nous avons pris plaisir à regarder des gravures rupestres le long d un chemin aménagé. Il fait 3 km et longe la rivière du même nom. Pour faciliter la vue les dessins sont repassées à la peinture rouge pour être plus visibles. En remontant vers le camping, Nous sommes surpris par un étrange batiment la Northern Lights Cathedral qui est construite en titanium avec une grande spirale qui symbolise le beffroi. Notre soirée se termine tranquilement au bord de la rivière par un soleil de minuit


la magie du ciel 
Northern Lights Cathedral en titanium - Alta


Musée avec vue panoramique sur l'Altafjord présentant expositions de gravures rupestres en plein air. 


fin de journée sur les trom's 


vue de notre cabanon au Alta river camping  - rencontre surprenante d' une norvégienne en costume local
14

vendredi 24 juillet 2015 - Norvége

Météo : temps sinistre et froid

Camping : Midnattsol Camping Bleik,

6018 km au compteur



Aucun espoir de belles photos aujourd'hui le temps est gris. Nous remontons sur l'archipel Vesterålen pour espérer voir des baleines . Cela se trouve au nord des iles lofoten. Nous faisons encore beaucoup de route, le paysage est agréable et surtout nous n'avons pas de ferry à prendre.. Nous decidons de ne pas aller voir la cathédrale artique de tromso car le détour est trop grand. Nous passons d'ilots en iles, de pont en pont et quelques fois ils sont digne de montagnes russe. Sur le conseil d'une amie nous reservons par telephone un billet pour aller voir les baleine à andenes. Certains paysages ont des montagnes ciselées comme des dents de requins, la route varie des montagnes en alternance avec les prairies

Nous trouvons une chambre dans un village de pêcheurs blotti entre l'océan et les montagnes déchiquetées. Pas beaucoup de choix d'hébergement et en plus il se fait tard. avec le jour permanent nous perdons un peu la notion du temps. Nous devons partager la cuisine dans ce logement, après une soupe et quelques fruits, nous partons vers la la plage de sable blanc de Bleik, mais il fait tellement mauvais et très froid que nous n'en profitons pas et rentrons vite pour nous coucher

des montagnes ciselées comme des dents de requins 


les nuages s'accroche aux montagnes 
la plage de Bleik 
bleik 
15

samedi 25 juillet 2015 - Norvége

Météo : temps brumeux

camping : Sandvika Camping

6312 km au compteur


Ce matin rendez vous a 10 h pour aller voir les baleines, mais l'annonce d'un vent trop fort à annuler la sortie, le risque d'un envol de baleine ėtait trop grand. Nous ne pouvons rester jusquà demain, en plus avec l'incertitude du temps. Direction les lofoten le clou du voyage. les paysages sont magnifiques, les routes en lacets frôlent les précipices, les dévalent, grimpent les crêtes… Nous avons louer un rorbur en bord de fjord. C'est une petite cabane de pécheur sur pilotis qui se trouvent en bord de mer. Celui que nous avons est spacieux avec une terrasse pour profiter du paysage. Apres notre installation, nous allons découvrir Svolvær, le village phare de cette région qui est encore un gros port de peche aux cabillauds et nous finirons la journée par Henningsvær, où la morue sèche sur des poteaux de bois.

paysage des lofotens 


sur la route 
Svolvær 
Svolvær  
Henningsvær 


Henningsvær 
vue de la chambre par mauvais temps 
16

dimanche 26 juillet 2015 - Norvége

Météo : temps splendide

nuit blanche

6481 km au compteur


Vue de la chambre par beau temps 


petit déjeuner, nous allons avoir beaucoup de mal à quitter cet endroit  


Dernier jour de lofotenerie , on saute d'ile en ile , on fait des oh regarde !!!! de tous côtés. C est beau, mais ça sent partout....la morue. Nous avons beaucoup de mal a quitter notre rorbu à la vue magnifique. Nous avons du nous lever très tôt pour pouvoir faire une machine à laver avant de partir car la veille, elles étaient inaccessibles. Une fois le linge lavé et seché nous partons vers 9 h silloner les lofotens. Nous faisons un premier arrêt a Ballstad. nous prenons le temps d'un encas un café restaurant en bordure de quais. Des têtes de morues sont en exposition, c est assez surprenant. On se rends compte que c'est variment l'activité principale ici avec le tourisme. Notre périple continue jusqu'au petit port de Nusfjord, l'un des plus anciens et typiques village de pécheurs des Lofoten. Il est blotti sur les rives encaissées d'un petit fjord C'est même devenu une ville musée. On déambule à pied et on pénètre dans un hangar à bateaux, une fabrique d’huile de foie de morue, une cabane de pêcheurs. Contrairement aux autres villages que nous avions vus jusqu’à présent, Nusfjord dispose de maisons peintes en rouge mais surtout en jaune. Nous finissons par Reine, le petit bijou des lofoten, Cerné de montagnes aux profils pointus, ce village de pêcheurs s'est construit sur une péninsule qui s'avance au milieu du fjord en formant une baie protégée qui sert de port naturel. Malheureusement le beau temps a disparu nous y arrivons un peu tard. On se rends a Holsten pour prendre le ferry pour Bodø. nous en avons pour environ 3h de navigation pour traverser le Vestfjord et continuer notre route car nous avons pris du retard.


 paysage des lofotens
Halte au  Solsiden Brygge 



Nusfjord  et ses hangars 


Nusfjord 



reine 


les sechoirs à morue de la ville de Holmen et ses figurines faites maison  


ferry pour bodo 
17

Lundi 27 juillet 2015 - Norvége

Météo : le temps dans tous ses états, bourrasque de vent, pluie, soleil

Sandbakken camping

7466 km au compteur


 IL est 7 h nous prenons notre petit déjeuner à cet endroit 



Apres avoir passė 3 heures dans un ferry, nous optons pour une nuit de sommeil par intermittence, l'une conduit, l'autre dort (il faut aussi que nous prenions un peu de temps pour visiter). Nous devons faire 1400 km en 2 jours sans autoroute, pour prendre le ferry à Bergen est gagné 700 km sur la route retour. Les voyages nocturnes ont comme particularité d'être très peu fréquentées et d'offrir un spectacle different ; nous avons vu des renards et des brumes matinales. nous avons eu des bourrasques de pluie et de vent en passant le cercle polaire. mais nous avançons bien. Nous prenons un petit déjeuner au bord d'un lac avec une vue majestueuse de nuages se reflétant sur l'eau. le moment est magique. Arrivées à Trondheim vers 14h30 nous nous baladons pendant 1h 30 dans la ville. le temps est magnifique et nous admirons les entrepôts en bois le long des quais qui se reflètent dans la Nidelva. La façade de la cathédrale de Nidaros est surprenante avec sa profusion de statues. Nous décidons de reprendre la route pour avancer un peu plus. sur le coup de 18 h nous trouvons une petite cabane sur la route, apres un repas fait de pates et de gruyere, une bonne douche, nous ne demandons pas notre reste et partons pour quelques heures dans les bras de morphée.



trondheim dont les entrepôts en bois le long des quais se refletent dans l'eau 


Gamle Bybro
la cathédrale de Nidarosdomen
Vue de la ville de Trondheim . Sa cathedrale et sa fameuses porte d'entrée
18

Mardi 28 juillet 2015 - Norvége

Météo : ciel bleu, 20 °

Alver hotel

8080 km au compteur



Ils nous restent 500 km à faire, notre goût immodéré des tunnels et de la route nous fait faire un détour de 140 km par le Geirangerfjord la carte postale de la Norvège. Les dieux sont avec nous à force de caresser le nez des trolls le temps reste superbe. Notre premier arret est pour une église en bois debout " une stavkirke". Lomskyrkja - l'église de Lom - est l'une des plus grandes et des plus belles églises en bois debout de Norvège. On dirait une église viking. une architecture qui rappelle sacrément les drakkars, des ornements avec des dragons, des rappels mythologiques, les thèmes fantastiques et légendaires de l’histoire du pays.mais ce ne sont pas les vikings qui les ont construites. Ca fait un peu bizarre comme nom, mais ces églises sont nommées en Français “églises en bois debout”. Alors pourquoi bois debout ? Et bien tout simplement parce que le bois est… debout. En effet, les planches sont posées à la verticale, mais aussi des mats pour soutenir le toit, et de gros poteaux d’angle qui servent de structure de base. sur la meme route nous irons voir aussi " Hegge stave church" mais celle ci est beaucoup plus simple et moins belle. Nous prenons la route des aigles, "la Ørneveg" une route en lacets avec de nombreux virages en épingle qui remonte du niveau de la mer à 620 mètres d'altitude en quelques kilomètres. Au point de vue de Ornesvingen, une plateforme panoramique a été aménagée pour contempler le Geirangerfjord. C’est enfin la grande montée, celle qui mène au sommet du Dalsnibba, qui est à 1475 m d’altitude ! C’est donc un grand dénivelé, et les paysages sont fantastiques. On finit au milieu de zones enneigées. Nous sommes enchantées de ce détour mais maintenant il faut faire demi tour. Après une halte dans le village de Geiranger qui n'a rien de d'extraordinaire et surtout très touristique. sylvie fera l'achat d'un beau ciré jaune de marins pecheur et prendra en photo quelques trolls. Nous redescendons cette route en lacet ou bien sur Anne sera malade. Il nous reste 6 h de route pour arriver près de Bergen. nous alternons la conduite et nous stoppons vers 22 heures dans un hotel à 70 km de notre point de chute.


sur la route, le passage des moutons est tres fréquent 


églises en bois debout lomskyrkja

Grâce à l’intérêt des Vikings pour la construction des bateaux et des maisons, la technique et la tradition de la sculpture sur bois ont continué à se développer. Le travail du bois a atteint son apogée avec les églises en bois debout.

Il existe plusieurs types d’églises en bois debout, ou stavkirke, mais elles ont toutes en commun des poteaux d’angle (stavers) et une charpente de bois avec des planches murales posées sur des pièces d’assise. Leurs murs ainsi construits sont connus sous le nom de murs en bois debout, les stavkirke d’où le nom d’église en bois debout.




route vers Geiranger



Nous sommes en juillet et il y a encore de la neige 


le paysage est majestueux 
 geirangerfjord , les paquebots de croisère sont ridicument petits
 Les trolls de la ville de geiranger
19

Mercredi 29 juillet 2015 - Norvége

Météo : ciel bleu, température 22 °

nous dormons dans une cabine du ferry Bergen -Hirtshals

8150 km au compteur


Visite éclair de Bergen ce matin ce qui est bien dommage car la ville mėrite un peu plus. Nous embarquons sur le bateau pour 17 h de voyage et notre préoccupation première est de récupérer de la fatigue des 3 derniers jours. Parties très tôt de l'hotel pour faire les 40 km qu'il nous reste mais avec un bac à passer. nous arrivons vers 9 h 30 dans la ville. La ville est entourée de fjords et de sept montagnes. Le bateau est a 13H30. nous ciblons en priorité "Bryggen" qui est le plus vieux quartier de Bergen et compte encore 56 bâtiments en bois . Il est situé autour d'une baie. La ville est vraiment agréable et encore peu animée. nous mangerons un Räksmörgås ( tartine de crevettes) a Torget qui est réputé pour son marché au poissons. Il est temps de prendre le ferry. nous embarquons rapidement, nous avons reussi à avoir une bon prix en partant le mercredi ce qui nous permet d' avoir une cabine. Après avoir un peu exploré le bateau, nous irons mangé et irons nous coucher pour rattraper le sommeil en retard. Tans pis pour les paysages. nous reveillerons que le lendemain à temps pour le petit déjeuner.

Bryggen 


Bryggen est le plus vieux quartier de Bergen et compte 56 bâtiments en bois et 6 bâtiments en pierre. 
bergen 
ferry pour Hirshal 
20

Jeudi 30 juillet 2015 - Danemark

Météo : temps gris avec éclaircie

nous dormons à la maison

9374 km au compteur


En sortant du ferry, nous envisageons de faire une halte a Legoland. Un parc d attraction ou les monuments du monde sont fait de lego ; legoland , il y a aussi un secteur consacré à star wars et de nombreux manges. Nous y restons 3 heures peu convaincu. Nous poursuivons notre route et decidons de se relier pour rentrer directement à la maison en faisant impasse sur la visite de Hambourg. Le voyage est fini, nous sommes rentrées cette nuit . Il nous reste 3 jours pour ne rien faire avant de reprendre le travail.


arrivée à Hirshall 



Legoland