Papillonnage photographique de pays en pays… Sylvie voit très bien où elle veut aller…. Anne tant bien que mal tente de la suivre. En tous cas elles y vont, 2 ou 3 fois par an, mais veulent en parler plus souvent que ça…

De Chicago à New-York

Traverser le lac Michigan, se prendre pour Rocky à Philadelphie, lézarder dans les Hamptons et faire son show à Broadway... voici toutes les raisons de ce voyage.
Du 28 avril au 11 mai 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
28
avr

Température 11° / Ciel bleu avec un vent glaçant

survol de Chicago
survol de Chicago
survol de Chicago en avion 

Cette fois ci nous voyageons à 3 donzelles, nous conjugons nos talents : Sylvie pour l'organisation, Catherine pour la parlotte en anglais et la correction des fautes d'orthographe et Anne pour sa bonne humeur en voyage :-)). Levées dès potron-minet, cafeinées et pleines d'entrain nous avons pris le train de 5h40 en pleine grève sncf. Poussivement le train nous a acheminées jusqu'à l'aéroport avec un peu de retard. Zéro attente à la sécurité et nous voici à bord d'un avion de merde "hashtag air France" pour 9h de vol. Nous sommes arrivées à Chicago vers 13 h10 heure local, sous un beau ciel bleu bien frisquet, conduites par un chauffeur sosie de" Huggy les bons tuyaux" dans son taxi vieillissant et nicotiné. Le challenge du jour est de tenir jusqu'à une heure descente pour se coucher avec nos 7 heures de décalage horaire.

"11 Gentlemen" and 2 women
"11 Gentlemen" and 2 women
hotel Renaissance
hotel Renaissance
hotel Renaissance
hotel Renaissance
Une chaise à sa taille
Une chaise à sa taille
hotel Renaissance
 Balaban and Katz Chicago Theatre,
Balaban and Katz Chicago Theatre,
 Balaban and Katz Chicago Theatre, 
29
avr

Température entre 5° et 12° / Ciel magnifiquement bleu

The Yard at Chicago Shakespeare theatre
The Yard at Chicago Shakespeare theatre 

Après une grosse nuit, nous voici d’attaque pour un périple circulaire dans la ville. Nous commençons par une agréable balade sur les rives de la Chicago river qui, chemin faisant, nous a amenées au lac Michigan. Sylvie ne peut résister à l'envie de faire un tour de grande roue. Ne voulant pas le faire seule elle prend l’initiative d’ acheter 3 tickets au grand dam de ses compagnones qui trouvent cela d’une ringardise totale.

water taxi
Riverwalk - Wrigley Building
Trump tower
Riverwalk vue de l'hotel
Chicago river
riverwalk 

Ensuite, Sylvie nous a préparer un autre tour, cette fois en bateau, sur le lac Michigan pour découvrir la ville depuis l’eau. Puis nous avons enchaîné sur un tour en taxiboat pour rejoindre le Millenium Park trės fréquentė le dimanche après midi. Pour terminer la journée nous avons fait une boucle en métro. Pour achever le tout Sylvie envoie Anne et Catherine en mission dînatoire. Ce qui devait prendre 20 minutes, à pris le triple ce qui achève les jambes de Anne.

Phare du lac michigan
le lac Michigan  
le « EL », métro de Chicago
le « EL », métro de Chicago
le « EL », métro de Chicago 
Millenium park - crown fountain
Millenium park - pavillon Jay Pritzker
Millenium park - cloud gate
Millenium park - cloud gate
Millenium park - pavillon Jay Pritzker
Millenium park 
30
avr

Température 21° / Ciel toujours aussi bleu

 le petit café du matin

Après la sportive journée d'hier, Anne et Sylvie trottinent difficilement derrière Catherine. Pour cette dernière, hier n'était qu'une mise en jambes. Aujourd'hui la journée est placée sous le signe de la hauteur; rooftop, skydeck, température. Au 103e étage de la Willis Tower, Catherine s'est retrouvée avec Sylvie dans un piege de cristal à 412m au dessus du vide. Anne a passé son tour.

la Willis tower
la Willis tower
la Willis tower
du haut de la Willis tower 

Taxi faisant, nous sommes allées dans la rue des magasins haut de gamme, haut de prix et hors de portée de nos bourses. Nous nous sommes quand même payé le luxe de déjeuner au Grand Lux Café à la déco rococo à souhait. Pour changer d'ambiance, nous sommes allées chasser le street art dans le quartier Pilsen à "hot" couleurs mexicaines. Fourbues, sauf Catherine, nous sommes rentrées en bus pour nous plonger dans la piscine de l'hôtel, sauf Catherine.

quartier Pilsen
quartier Pilsen
quartier Pilsen
quartier Pilsen
quartier Pilsen
quartier Pilsen
quartier Pilsen
quartier Pilsen
1
mai

Température 27° / Ciel couvert

" lou Mitchell's "
" lou Mitchell's "
 " lou Mitchell's " 

Ce matin nous avons petit déjeuné dans une institution, "lou Mitchell's" , qui se situe au début de la route 66. On pensait y croiser Will Smith, Nicholas Cage ou Keanu Reeves, mais leurs films devaient être terminés. Ensuite nous nous sommes séparées. Catherine est partie flâner à son propre rythme (avalant du kilomètre) pendant que Anne et Sylvie avalaient des oeuvres d'arts au Art Institute Chicago.

Art Institute Chicago
Art Institute Chicago
Art Institute Chicago
Art Institute Chicago 

L'heure du déjeuner ayant sonné le groupe se reconstitue pour tenter une aventure culinaire, colorée, épicée au restaurant "Carnivale". Les WC étaient tout aussi atypiques que le restaurant, Catherine franchit la porte de Vienne pour aller aux toilettes, Sylvie passa par Rio et Anne s'aventura par Tokyo. Toutes les 3 ressortent par la porte de Berlin. Pour profiter d’un peu de fraîcheur, un tour en bateau s’impose pour conclure ce séjour à Chicago.

carnivale
carnivale
carnivale
Carnivale 
Allerton hotel
mural
Carbin and Carbon Tribune
une des horloges du centre ville
Chicago tribune
Quelques un des 21 ponts de Chicago
Quelques un des 21 ponts de Chicago 
Sylvie
mural
heure d'affluence
pont ouvert sur la Chicago river
garage à voiture
un tour en bateau le long de la Chicago River
2
mai

Température de 29° à 5° / Ciel mitigé

Adieu Windy City, bonjour les Hamptons.

vue aérienne de New-York
en route pour les Hamptons 

Notre journée s'est résumée à voyager d'un point à un autre en taxi, avion, navette, voiture avec une interminable attente partout. La route à été un embouteillage sans fin pour sortir de New York. Merci à Catherine de sa présence ; elle nous a permis sur l'autoroute d'emprunter la voie de covoiturage car il fallait être au moins 3 dans la voiture pour avoir le droit d'y accéder. Cela nous a fait gagner pas mal de temps. Très peu de photos prises ce jour car nous sommes arrivées à la nuit tombée sur la péninsule de Long Island.

notre hotel  
3
mai

Température 26° / Ciel bleu

phare de Montauk
phare de Montauk 

Enfin un des rêves de Sylvie se réalise ; aller au phare de Montauk comme dans les séries télé. Anne a trouvé que Montauk est ma foi "mignon", Catherine à trouvé que le quartier commerçant ressemble à Main Street chez Mickey sans la parade. Nous avons fait des sauts de puce de villages en villages pour sélectionner la maison de nos rêves, malheureusement bien trop cher pour nous. Après ce lèche village un stop déjeuner s'impose. Désarçonnée par le vent qui a renversé son gobelet, Sylvie a tenté de le remplir en vain sans enlever le bouchon de sa bouteille au grand amusement des 2 autres. Quant à Catherine, après avoir promis un pourboire faramineux au mignon serveur surfeur, elle lui repris une partie de son dû après avoir constaté une erreur de dizaine. Nous sommes parties précipitamment sans nous retourner. Et pour terminer les événements notables du jour, Anne a oublié la boîte à sous commune dans les toilettes et a failli perdre pour toujours dans l'océan son chapeau acheté quelques minutes auparavant. La journée s'est terminée sur un coucher de soleil sur la plage. Pour ceux qui ont lu jusque là....la boîte à sous a été récupérée.

boite aux lettres
port de Montauk
essayage de chapeau
deep hollow ranch
port de Montauk
longue attente
le fleuriste
en s'approchant du phare
enseigne
leçon de surf
pause déjeuner
Montauk
Eglise de bridge Hampton
Les dents de la mer
Montauk 
Les pontons en bois de Montauk 
4
mai

Température entre 22° et 29° / Ciel couvert mais bleu aussi

La journée a bien commencé par une balade sur l’île de Long Island. Sur le ponton qui nous mène au phare, sylvie cherche frénétiquement à apercevoir les biches en liberté qui pour le moment se cachent dans les hautes herbes. La plage déserte à perte de vue nous offre un moment apaisant avant de reprendre la route vers New-York.

photo souvenir
Fire Island
biches sur Fire Island
Fire Island
Fire Island
Fire Island
Fire Island 

Notre énergie et notre patience ont été mises à mal par les choix délirant d’un GPS vieillissant qui, nous a fait traverser New York par les rues les plus encombrées alors que ce n’était pas nécessaire. Cette traversée a été agrémentée d'un inadmissible PV pour obstruction à un carrefour quand toutes les voitures autour de nous faisaient la même chose. On a du retenir Anne qui voulait froisser le PV de 115$ et le jeter à la figure de l’agent de police. Nous avons préféré éviter la garde vue. La route a été longue, surtout pour Sylvie qui s’est tapé toute la conduite. Atlantic City nous voilà !!!

une vue de New-York
c'est comme cela que nous avons un pv
sur la route

La capitale du jeu de la côte Est est le parent pauvre de Las Vegas. Les restaurants ferment à 23h, beaucoup de tables de jeux sont fermées et le personnel pas très sympathique.Nous nous sommes couchées un peu déçues de cette ambiance et de notre choix de dormir au Caesars Palace.

casino du Caesars palace
casino du Caesars palace
casino du Caesars palace
casino du Caesars palace
casino du Caesars palace
fin de soirée au Caesars Palace d'Atlantic City 
5
mai

Température 22° / ciel couvert et pluie

Anne - Atlantic City Boardwalk
Anne prenant le soleil sur le ponton 

Réveil tardif ce matin...8h30. Atlantic City émerge doucement, certains dorment encore sous les pontons de la plage. Nous avons marché sur le boardwalk qui longe l’océan, les casinos, les décors de carton pâte sous un bruit assourdissant diffusé par une multitude d’écrans vidéo (2 tous les 10 m). Surprises par la distance parcourue et l’heure du Check out dépassée nous avons pris le tram de plage pour rentrer qui malgré sa lenteur nous a ramenées assez rapidement aux portes du casino.

Sans regrets bye bye Atlantic City.

Atlantic City Boardwalk
Atlantic City Boardwalk
Atlantic City Boardwalk
Atlantic City Boardwalk
Atlantic City Boardwalk
Atlantic City Boardwalk

Bonjour Philadelphie. Une route sans embouteillage, ni détour le GPS ne s’est pas montré facétieux cette fois ci. Après s’être installées à l’hôtel, nous avons marché "in the street of philadelphia 🎶" jusqu’au marché couvert "Reading terminal market" où pas mal de stands sont tenus par des Amishs.

The reading terminal market
The reading terminal market
The reading terminal market
The reading terminal market
The reading terminal market - Philadelphie
6
mai

Température 18° / Ciel couvert et venteux

Greeting Philadelphia
Sylvie et Rocky

Ce matin Catherine nous a écouté dormir jusqu'à 9h30. Elle était déjà en mode "warrior", chaussée et harnachée de son sac en bandoulière, prête à arpenter la ville de long en large. Anne et Sylvie auraient bien passé la matinée à regarder des séries télé en mangeant des marshmallow, mais ce n'était pas compatible avec l'entraînement militaire que leur impose Catherine. Philly, petit nom de Philadelphie est la patrie de Benjamin Franklin et de Rocky. Sylvie connaît mieux l'histoire de Rocky que celle de Benjamin. Nous avons sillonné la vieille ville qui avait parfois un faux air british.

JFK plazza et le city hall
Elfreth’s Alley
Elfreth’s Alley
Elfreth’s Alley
Une belle américaine
Un aperçu de Philadelphie 

Le reste de l’après midi a été consacré à une visite guidée par Catherine de l’art mural. Rinçées, Anne et Sylvie ont laissé Catherine terminer seule la visite. Pour parfaire cette journée nous avons fait le "Phillys By Night tour" où Sylvie s’est prise pour Rocky Balboa en plein entraînement sur les marches du Philadelphia Museum of art.

Philadelphia Muses
The Theatre of Life » par Meg Saligman
l'art mural à Philadelphie
Pont Benjamin Franklin
Philadelphia Museum of art.
Hard rock cafe
La visite de nuit de Philadelphie 
7
mai

Température 21° / Ciel bleu et couvert

subway
le dinner est ses fameux Hot-dog
 la vie New-yorkaise

Good bye Philadelphia 🎶

Arrivées sur New York sans stress, il faut dire que nous étions une équipe de choc ; à l’avant Sylvie au volant, le GPS et Catherine assistante GPS, à l'arrière Anne à la surveillance des camions. A noter la traversée de Broadway et la 5th avenue sans PV. La restitution de la voiture s'est fait rapidement et sans encombre. Nous voici redevenues piétonnes, et basées sur Times Square. Nous avons fait une petite balade entre les buildings jusqu'à la tour Trump où il a fallu montrer patte blanche au chien renifleur pour rentrer dans un lobby rose marbré bien kitch . Malheureusement le roof garden était fermé pour cause de travaux. Fin de la balade et découverte du Whole Foods où nous avons acheté des plats au poids pour le repas du soir.

Taxi
Food truck
Chrysler Building
Empire State Building
Grand Central Terminal
Victoria secret
Chrysler Building
Taxi !!!!
les réserves d'eau
 premier pas à New-York
Time Square
Time Square
Time Square
Time Square
Time Square
Time Square le jour et la nuit
8
mai

Température 24 degrés / ciel bleu

Soho Historic district
Soho Historic district
 Soho Historic district 

Sylvie est au radar complet ce matin, son cœur dort encore. Elle oublie son appareil photo, elle ne sait plus où elle a mis la boîte à sous... Elle s’est enfin réveillée en plein cœur de Soho Historic district. Nous avons fait un peu de shopping et visité des galeries d’art. Pour digérer, nous nous sommes promenées sur la High Line, ancienne voie de chemin de fer en hauteur transformée en promenade verte.


sur la High Line
Début de la High-Line
sur la High Line
sur la High Line
sur la High Line
sur la High Line
sur la High Line
sur la High Line
sur la High Line
sur la High Line
Vue de la High-Line - dépot de train
parking de voiture
en se promenant sur la High Line 

Nous avons fini sur South sea port, ancien quartier maritime au pied du pont de Brooklyn. Le site était prometteur sur le guide mais en réalité décevant . Nous sommes rentrées en taxi. Le chauffeur ne voulant pas nous déposer dans la rue demandée, Anne lui précisa par quelle rue y arriver. Piqué au vif le chauffeur hausse le ton et précise que c’est lui le chauffeur de taxi. N’admettant pas d’être ainsi houspillée, Anne hausse le ton également. S’en suit une engueulade qui on ne sait trop comment se poursuit en discussion badine. Ils finirent par se quitter bon copain. Catherine et Sylvie ne pipaient mot mais observaient la scène amusées.

vue du pont de Brooklin du South sea port
South sea port
South sea port
 South sea port 
le pont de Brooklyn
 le pont de Brooklyn
9
mai

Température 24°/Ciel bleu

Aujourd'hui nous avons fait 2 équipes. L'équipe des impotentes et l'équipe de la performante. C’était la journée "shopping à donf" pour Catherine. Elle avait particulièrement ciblé 2 magasins dont elle a concieusement écumé les rayons puis après avoir acheté un cheesecake dans la meilleur enseigne du coin, elle est allée le déguster dans Bryant Park au son du piano.

Bryant Park
le cheese cake de Lady M
Bryant Park et le cheese cake de Lady M 

Pendant ce temps, partant sur le tard, Anne et Sylvie se sont traînées au Moma (musée d'art moderne). Elles ont flané mollement mais neanmoins intéressées, reconnaissant par ci par là quelques oeuvres majeures. Leur visite a été ponctuée par de fréquentes pauses réparatrices. Elles ont rejoint l'hôtel en ayant fait une ultime pause sur le chemin chez Barnes and Nobles, librairie réputée.

Moma
Moma
Moma
Moma 

Enfin dans la chambre, elles ont découvert le butin de Catherine. Cette dernière s'était délestée de ses achats afin de repartir de plus belle à l'assaut de la 6thavenue. La soirée s’est terminée par la visite de feu Chinatown à la nuit tombée. Le quartier s’est avéré complètement désert avec tous les commerces fermés. Nous avons appris par le chauffeur de taxi qui nous a ramenées, que les chinois avaient migré dans Brooklyn et que peu à peu le quartier se transformait en quartier d’affaires. Une fois rentrées à bon port Anne et Sylvie, prises d’un élan de dynamisme, sont parties explorer Times Square by night pendant que Catherine regardait un à un ses précieux achats mûrement réfléchis qu’elle rangea précautionneusement au fond de sa valise.

Boutique NBA
shopping dans les rues de New-York
10
mai

Température ressenti 18° / Ciel menaçant et quelques gouttes

Aujourd’hui nous avons tout fait d’une seule et même équipe. Anne s’est levée ronchon car elle avait passé une mauvaise nuit. Nous avons commencé la journée chez Albertine, librairie française aux abords de central park car Anne était en manque de lecture. Sylvie et Catherine ont cherché à louer des vélos pour circuler dans le parc... en vain, ce qui a rendu Anne encore plus bougonne car elle n’a pas pu avoir sa séance de lecture tant espérée. Catherine a insisté pour voir le fameux pont " Bow Bridge" où Hightlander donne rendez vous à son ami. Une fois rendues, nous n’avons pu le traverser car un tournage était en cours mais pas avec Hightlander.

Central park - Bow bridge
Central park - le lac
Central park - Merle d’Amérique
Central park - Alice aux pays des merveilles
Central Park 

Nous avons traversé la ville en taxi pour nous rendre au Ground Zéro. Nous nous sommes un peu perdues. Anne et Sylvie ont eu du mal à reconnaître les lieux qu’elles avaient visité 23 ans avant, "car il manquait 2 tours" ironisa Catherine. Les 2 bassins d’eau commémoratifs représentant l’endroit précis où se situaient les 2 tours étaient très impressionnants. Les 3000 portraits des victimes des attentats se trouvaient dans le 9/11 museum ; s’étaient poignants.

The sphere - ground zéro
Path Station
Bassin d’eau du mémorial
ancien emplacement des tours
Three et four world trade center
Path Station
Path Station
Dernier pilier de la tour detruite
 Ground Zéro and Path Station

Nous avons poussé jusqu’à l’embarcadère de Staten Island pour un aller retour en ferry afin d’apercevoir la statue de la liberté et la pointe de Manhattan.

la statue de la liberté
ferry pour Staten Island
Staten Island
Staten Island
la statue de la liberté
 Staten Island et la statue de la liberté 
vue de Manhattan
11
mai

Température 18° / Ciel bleu

Le Flatiron Building
Le Flatiron Building 

C'est le dernier jour où la finale comme on veut. Ce matin nous avons laborieusement fermé les valises. Elles ont pris du volume et du poids. Sylvie et Catherine sont allées faire quelques dernières emplettes avant le départ en laissant Anne faire son heure de lecture tant attendue dans le Bryan Park.

New York vu par MMS
ça aussi c'est New-York

Apres avoir pris un dernier repas dans un lieu agréable mais bruyant, nous sommes parties en quête d'un taxi libre... que nous n'avons pas trouvé dans la myriade des taxis occupés. Nous nous sommes rabattues sur un TLC solution plus chère mais théoriquement plus confortable. Mais pas de pot, la compagnie nous a envoyé le véhicule le plus défectueux de sa flotte. Encore heureux que le chauffeur était charmant, il s'en ait remis entièrement à l'application Waze qui, sous prétexte d'éviter les bouchons, nous a fait passer par des rues improbables sans jamais indiquer la direction de l'aéroport JFK. Le trajet à duré 1h30. Les 4 heures de marge prévues par Sylvie en ont fondu comme neige au soleil. Le bénéfice de tout cela c'est que nous n'avons pas attendu pour embarquer. Le voyage s'est déroulé sans encombre et sans sommeil. Fin des aventures américaines.

Pas très naturel le jus de cramberries
le retour
Fin des aventures américaines.